loader image

Démocratie participative

#

Avec vous pour

MAUBEUGE

Participer à un conseil citoyen ou un conseil de quartier, c’est :

  • Créer un espace de propositions et d’initiatives à partir des besoins des habitants,
  • Prendre en considération votre expérience

Selon les projets de la ville de Maubeuge et de la Communauté d’agglomération Maubeuge-Val de Sambre, les conseils citoyens sont associés sous différentes formes : information, consultation, concertation ou co-construction avec les services de la collectivité.

Un investissement réel

Chaque membre participe bénévolement aux rencontres de son conseil pour :

  • Agir dans l’intérêt général de l’ensemble des habitants,
  • Demander des informations sur les projets de la ville de Maubeuge,
  • S’exprimer, écouter et être écouté, partager,
  • Rechercher, en lien avec les techniciens, des solutions aux problèmes du quotidien,
  • Construire ensemble avec les habitants et acteurs du quartier,
  • Participer aux instances inter-quartiers ainsi qu’aux concertations à l’échelle de la ville.

LES CONSEILS DE QUARTIER

5 périmètres pour les Conseils de quartier (Douzies, Faubourg de Mons, Pont-Allant, Faubourg Saint-Quentin, Centre-ville/Faubourg Saint-Lazare)

Chaque conseil de quartier choisit ses sujets de réflexion et définit son organisation :

  • Des ateliers de réflexionthématiques,
  • Des balades de quartier avec lesélus et les services pour être au plus près du terrain,
  • Des séances publiques pour échanger, débattre, rendre compte des travaux du conseil et être à l’écoute des habitants,
  • Participer aux temps forts du quartier (inaugurations, fêtes…).

Chaque conseil de quartier est composé de 18 membres :

  • Femmes et hommes, résidants ou acteurs dans le quartier, quelle que soit leur nationalité, à partir de 16 ans,
  • Les élus locaux et les associations du quartier.

Chaque conseil de quartier est co-animé par un élu / une élue du Conseil municipal et un habitant / une habitante choisi(e) par les membres du conseil de quartier. Ils siègent jusqu’à la fin du mandat municipal.

LES CONSEILS CITOYENS

6 périmètres pour les Conseils citoyens dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville (Sous-le-Bois, Montplaisir, Écrivains, Présidents, Épinette et Provinces Françaises)

Les conseils citoyens participent à la co-construction du Contrat de ville, selon les thèmes suivants :

  • Favoriser la réussite éducative,
  • Améliorer le cadre de vie et la tranquillité publique,
  • Renforcer l’attractivité, le développement économique et l’accès à l’emploi,
  • Réduire les inégalités d’accès aux soins,
  • Développer la participation des habitants
  • Renforcer le lien social de proximité.

La Politique de la ville permet d’assurer l’égalité entre les territoires en s’appuyant sur le contrat de ville signé entre l’État, la ville de Maubeuge, la Communauté d’agglomération Maubeuge-Val de Sambre, et leurs partenaires (Région, Département, bailleurs sociaux…).

Les conseillers citoyens :

  • Échangent et donnent des avis sur les projets financés dans les quartiers,
  • Sont consultés sur les projets de renouvellement urbain de leur quartier,

Chaque conseil citoyen est composé de deux collèges :

  • Les habitants du quartier pour moitié, en respectant la parité hommes/femmes et en favorisant la mixité générationnelle,
  • Les représentants des associations et les acteurs locaux.

Les conseils citoyens sont en place pendant la durée du Contrat de ville.

Les actions de la politique de la ville

Le contrat de ville 2015-2020

Succédant aux contrats urbains de cohésion sociale (Cucs), les contrats de ville constituent le nouvel outil d’intervention pour les quartiers prioritaires, territoires d’intervention uniques de la politique de la ville. Pilotés par les intercommunalités, les contrats de ville fixent le cadre local de la politique de la ville et s’inscrivent dans une démarche intégrée avec l’ensemble des politiques contractuelles existantes (contrat éducatif local, contrat local de santé, contrat local de sécurité et de prévention de la délinquance). L’État, les intercommunalités, les collectivités territoriales, les autres acteurs institutionnels (organismes de protection sociale, acteurs du logement, acteurs économiques) ainsi que les associations et les habitants des quartiers prioritaires, sont parties prenantes de la démarche contractuelle à chacune de ses étapes.

À ce titre, la création des conseils citoyens, à raison d’un par quartier prioritaire, constitue une opportunité d’échange et de débats directs entre les habitants des quartiers et les acteurs de la politique de la ville.

Les contrats de ville sont par ailleurs centrés sur la mobilisation du droit commun des collectivités territoriales et de l’État. Ces derniers, dans leurs compétences, doivent être en mesure de cibler leurs politiques aux bénéfices des habitants des quartiers.

Le budget participatif

La mise en place d’un budget participatif de 150 000 € par an pour les habitants a été créé par le conseil municipal. Cet outil favorise les initiatives des Maubeugeoises et des Maubeugeois, nourrit ou soutient des projets pour l’aménagement de leur quartier. Une plateforme numérique de participation citoyenne va permettre de déposer et partager ses idées. En lien avec les services techniques, la faisabilité des projets sera étudiée et un vote des habitants sera organisé.

Le pass permis

Tu habites Maubeuge. Tu as entre 18 et 25 ans. Tu as besoin du permis de conduire. La ville de Maubeuge te donne un coup de pouce en proposant son Pass Permis. En échange d’une action de bénévolat au sein des services de la ville, une somme forfaitaire est versée à l’auto-école choisie par le bénéficiaire pour le financement de son permis.

Dispositif PIC : projet d’initiative citoyenne

Auparavant appelé Fonds de participation des habitants (FPH), le nouveau dispositif PIC a pour but de soutenir les projets portés par les habitants ou les associations avec pour objectif de promouvoir la citoyenneté dans les quartiers.

Alors si vous habitez les quartiers de Sous-le-Bois, de Douzies, de Montplaisir, de l’Épinette, du Pont de Pierre, des Provinces Françaises… et que vous avez une idée, un projet pour votre quartier et vous souhaitez vous investir pour le réaliser… Alors le PIC va vous intéresser.

Financé par la région Hauts-de-France et la ville de Maubeuge, le PIC est un dispositif qui permet à des collectifs d’habitants et à des associations, de mener à bien des projets pour leur quartier. Le comité d’attribution du PIC est composé de conseillers citoyens et de présidents d’association et la subvention accordée peut atteindre 760 € par projet.
Les projets s’inséreront dans l’une des 10 thématiques suivantes :

  • Circuits courts
  • Lutte contre l’isolement
  • Lutte contre l’illettrisme
  • Échanges de savoirs
  • Valorisation du patrimoine
  • Créativité artistique
  • Insertion par l’économique
  • Innovation sociale
  • Démocratie numérique
  • Transition énergétique et écologique

Si vous souhaitez être accompagné dans la rédaction de votre dossier, le service Politique de la ville se tient à votre disposition au 03 27 53 75 57.

Le Fonds de travaux urbains

Financé par la ville et la région Hauts-de-France, il donne aux habitants la possibilité de concevoir des initiatives destinées à l’amélioration de leur cadre de vie. Il peut servir à soutenir des actions de micro-aménagements dans le domaine de la propreté, de l’entretien, de la convivialité des espaces publics ou encore de l’accessibilité. Ces aménagements doivent être situés dans l’espace public et ne pas excéder le montant de 4 573 €.

Le projet démos

Démos (Dispositif d’éducation musicale et orchestrale à vocation sociale) est un projet de démocratisation culturelle centré sur la pratique musicale en orchestre. Ce projet à dimension nationale, initié en 2010 et coordonné par la Cité de la musique – Philharmonie de Paris s’adresse à des enfants de 7 à 12 ans habitant des quartiers relevant de la politique de la ville (QPV). Il agit là où l’accès à l’éducation artistique et culturelle est rendu difficile en raison de facteurs économiques et sociaux, ou de l’éloignement géographique des structures d’enseignement.

Démos a pour but d’enrichir le parcours éducatif des enfants, de favoriser la transmission du patrimoine classique et de contribuer à leur bonne insertion sociale. Il est bâti sur une coopération professionnelle forte entre acteurs de la culture et du champ social.

Un partenariat est engagé entre la Cité de la musique – Philharmonie de Paris, la CAMVS et la ville de Maubeuge, pour permettre à terme, sur trois années, à des enfants des quartiers prioritaires de la ville de s’initier à la pratique orchestrale. 

Concrètement, les enfants s’engagent :

  • à participer à des ateliers d’apprentissage à la pratique musicale bihebdomadaires de 2h chacun, des répétitions et des représentations publiques (qui pourront être complétés par des sessions de travail supplémentaires pendant les vacances scolaires, hors grandes vacances,
  • à être assidus, rigoureux, concentrer et à s’investir sur trois années.

Les points fondamentaux :

  • une gratuité totale
  • le prêt du matériel pédagogique et instrumental nécessaire au bon déroulement des ateliers pour la durée du projet.
  • un partenariat éducatif entre professionnels de la musique et travailleurs sociaux

Les objectifs artistiques, éducatifs et sociaux :

  • lever les freins sociaux liés à l’image de la musique classique
  • stimuler le développement personnel de chaque enfant
  • soutenir la fonction parentale en renforçant les liens parents-enfants
  • favoriser la pérennisation des pratiques individuelles, en particulier dans les conservatoires, à la fin des trois années

GALERIE PHOTOS​

X